News

Juin 25

La rose à l’honneur

Jusqu’à la moitié du siècle dernier, Walferdange et toute la vallée de l’Alzette étaient célèbres pour la culture des roses bien au-delà de leurs frontières nationales. Les somptueuses fleurs étaient exportées dans le monde entier. Cette plante noble est aujourd’hui encore bien ancrée dans le patrimoine de Walferdange, qui organise à nouveau cette année la fête des roses en son honneur. Une fête remplie de tradition, qui rassemble les citoyens tout en rappelant un chapitre florissant de l’histoire.

La fête des roses a des racines très lointaines. En effet, c’est en 1966 qu’eut lieu la première fête à Walferdange. L’impulsion du projet a été donnée par le Syndicat d’initiative et du tourisme (SIT) qui, à l’époque déjà, avait organisé l’événement en collaboration avec plusieurs associations locales. Depuis la création du SIT en 1965, le syndicat s’était engagé à faire connaître le patrimoine local et à entretenir son souvenir. À cette époque, trois cultivateurs de roses locaux étaient encore en activité à Walferdange.

Les débuts

La participation de plusieurs associations locales à l’organisation de la fête des roses jouait un rôle de plus en plus important au fil des ans. C’est grâce à elles que pouvait être élaboré un programme riche et varié. Lors de cette manifestation, la reine des fleurs était le plus souvent mise à l’honneur mais des activités culturelles et sportives étaient également au centre de l’événement. Dans le cadre de la première fête des roses en 1966, le jardin des roses, qui se trouve encore aujourd’hui en face de la gare, avait été officiellement inauguré. Il avait été aménagé en 1962 en souvenir de l’importante histoire des roses à Walferdange et dans la vallée de l’Alzette. À cette occasion avait été organisé un défilé qui s’était déroulé entre la Cité Grand-Duc Jean à Bereldange et le jardin des roses. Ce dernier recense aujourd’hui plus de 60 variétés de roses différentes.

Au fil des ans

Au cours des années, le programme de la fête des roses s’est diversifié. L’offre proposait notamment des expositions, des activités sportives mais aussi des soirées divertissantes, des spectacles de danse, des concerts, le couronnement d’une reine des roses ou l’élection du « plus beau bouquet de roses ». Les festivités ont connu leur apogée entre 1970 et 1979. À l’époque, des partenariats sous le signe des roses avaient été conclus avec les villes de Longuyon (France), Schmitshausen (Allemagne) et Limana (Italie). Par conséquent, de plus en plus d’invités issus des villes jumelées participaient aux festivités. Mais ce n’était pas tout. Walferdange s’est fait connaître dans tout le pays grâce au concours de chant « Sing in », qui faisait chaque année à partir de 1970 partie intégrante de l’événement et attirait ainsi de nombreux visiteurs. Entre 1996 et 2002, la fête des roses changea de nom pour devenir « Fun&Roses ».

Tradition en pleine renaissance

Après les festivités de 2002, la fête des roses disparut malheureusement du calendrier de la commune pendant quelques années. « Sous sa forme de l’époque, la fête des roses était un modèle en voie de disparition », a déclaré Guy Medinger, président du SIT. Ce n’est qu’en 2017 qu’il a été décidé de relancer l’événement. Le jardin des roses ayant été réaménagé en 2014 et officiellement inauguré en juin 2015 par la Grande-Duchesse héritière Stéphanie, ce fut l’occasion idéale de faire à nouveau rayonner la tradition de cette fête. Cette année, la fête des roses se tiendra le 7 juillet à partir de 11 heures. Toutefois, les festivités n’auront cette année pas lieu devant le château de Walferdange mais bien devant le hall sportif. Ainsi, en cas de mauvais temps, il sera possible de déplacer l’événement au Centre Prince Henri. Le programme est quant à lui bien rempli. En effet, les enfants pourront laisser libre cours à leur créativité lors de divers ateliers autour de la rose ou se défouler dans un immense château gonflable pendant que les adultes pourront profiter de concerts de musique tout en prenant un verre ou en mangeant un morceau sur les nombreux stands de nourriture et de boisson. Les véritables passionnés de fleurs et de roses pourront quant à eux acheter une nouvelle petite plante pour leur jardin sur les stands des vendeurs de roses ou recevoir de nombreux conseils sur ces sublimes fleurs impressionnantes. L’ouverture officielle aura lieu vers 11.30 heures. L’édition 2019 de la fête des roses sera organisée par le SIT en collaboration avec la « Walfer Musek » et les « Walfer Scouten ».

Info:

Un petit bout d’histoire

Au vingtième siècle, les roses cultivées au Luxembourg étaient exportées dans le monde entier. En effet, six millions de roses quittaient le Luxembourg chaque année vers les quatre coins du monde pour fleurir dans les parcs princiers et royaux. Et c’est grâce au sol dur et fertile de la région, mais aussi à la situation bien protégée dans la vallée de l’Alzette, qu’il existe une telle diversité dans les variétés de roses. L’on ajoute à cela la main verte de quelques cultivateurs de roses et le Luxembourg est rapidement devenu mondialement connu pour ses splendides fleurs. Les roses ont été exportées jusqu’à Rio de Janeiro et ont également trouvé leur place dans les jardins des tsars de Russie.